Ajuntament de Caldes d'estrach

ITINERARI TURÍSTIC I CULTURAL AUTOGUIAT
3. Capella del Remei (Chapelle du Remède)
  • Cette petite "Chapelle de la Vierge du Remède" abritait une image de la Vierge en bois peint, avec le visage noirci qui, assise, tenait dans la main droite un bouquet de fleurs et dans la main gauche l’Enfant Jésus. L’image que nous pouvons admirer aujourd’hui date des années quarante du xx e siècle, l’ancienne image ayant disparu pendant la Guerre d'Espagne.

    Il convient de souligner que la Vierge du Remède, patronne de Caldes, est la seule parmi les vierges de ce nom à posséder sa propre histoire. Cette invocation fait l’objet de documents à Caldes depuis l’année 1657, établis par le moine dominicain Narcís Camós.

    Camós explique que la découverte de l’image s’est faite grâce à deux vaches de Can Simón (appelé auparavant Can Busquets) qui se séparaient du groupe lorsqu’elles sortaient paître et se dirigeaient toujours, en mugissant, vers le même endroit situé en dessous de l’église. Cela a attiré l’attention des habitants qui ont trouvé, après avoir cherché à cet endroit, l’image de la Vierge. Une petite chapelle a été construite ici même afin que l’on se souvienne du lieu où les deux vaches avaient indiqué la présence de la Vierge retrouvée.

    Nous pouvons voir aujourd’hui dans la chapelle le sillon où la Vierge a été retrouvée. L’image, posée sur l’autel de Sant Elm dans l’église du village s’est déplacée par miracle et s’est mise sur le grand retable, indiquant ainsi que la vierge souhaitait devenir la principale invocation du village.

    On raconte d’autres faits miraculeux attribués à cette image.

    Lors d’un pillage perpétré par les corsaires turcs, les pirates sont entrés dans l’église du village et ont essayé de prendre l’image de la Vierge. Toutefois, ils n’ont pu la déplacer que jusqu’à la porte car il était impossible de la bouger plus loin. Quelques moments après, monsieur Montserrat Pi est arrivé, a vu l’image et l’a reposée sur le grand autel. Il s’est rendu compte qu’elle avait un doigt (d’autres disent un bras) cassé. Montserrat Pi lui a replacé le membre et depuis cet instant, la Vierge lui a donné le don de soigner par les médicaments qu’il élaborait lui-même et de guérir les os et articulations des bras.

    À sa mort, Montserrat Pi a transmis son savoir à son fils qui l’a ensuite transmis à son petit-fils, jusqu’à ce que le don disparaisse petit à petit.

    Autres points intéressants

    1. La rue de Santema et la Fondation Palau

    2. Les bains thermaux

    3. Capella del Remei (Chapelle du Remède)

    4. La Paroisse de Santa Maria

    5. Les tours de vigie

    6. Le vieux centre et le four à chaux

    7. La Capella del Carme et la rue du Callao

    8. La station de train

    9. Caldes et Joan Maragall

    10. La promenade des Anglais

    11. L'Hôtel Colón et les bains de mer

    12. Les moulins

    13. Can Comillas et Can Nadal

    14. Can Vidal, hôtels et auberges

    15. Le Parc de Can Muntanyà

Oficina de Turisme de Caldes d'Estrac
Carrer La Riera, 54
08393 Caldes d´Estrac
Tel. 937 910 588
cdst.turisme@caldetes.cat
 
Horari:
De l'1 d'abril al 30 de setembre, de 9:00h a 14:00h de dimecres a diumenge. La resta de l'any la Fundació Palau ofereix atenció i informació turística de dimarts a diumenge de 10:30h a 14:00h i les tardes de dijous a dissabte de 17:00h a 19:00h
Dilluns tancat.

Informació actualitzada Covid -19 i Viatges a Catalunya