Ajuntament de Caldes d'estrach

ITINERARI TURÍSTIC I CULTURAL AUTOGUIAT
5. Les tours de vigie
  • Pendant le XVI e siècle et à cause des incursions des corsaires turcs, les villages côtiers ont pris des mesures pour se défendre. C’est ainsi qu’a commencé la construction des tours de surveillance. La Torre Verda (Tour verte), celle de Can Busquets et la Torre dels Encantats dans la circonscription municipale d’Arenys de Mar sont conservées. Les trois tours sont circulaires.

    La Torre Verda ou Torre de les Heures (Tour des Lierres), nom donné en raison de la couleur que cette protection végétale lui donne, est située à gauche de la partie finale de la rue de l’église. Les premières traces de cette tour de garde apparaissent à partir de l’année 1549 dans un document que le maire du village adresse à ses conseillers de Barcelone demandant une licence pour ouvrir une taverne et un four de boulangerie afin de créer des bénéfices pour faire face aux coûts de la réparation de la tour.

    La Torre de Can Busquets est probablement le lieu le plus emblématique de notre municipalité. La première nouvelle historique la concernant date du 25 février 1586 lorsque le conseiller de Barcelone dont dépendait Caldes autorise Joan Busquets à construire une « tour ronde permettant de se défendre contre les maures et d’autres ennemis ». Sur la couronne crénelée qui préside la tour est placé un olivier facilement visible où que l’on soit dans Caldes. C’est la raison pour laquelle cette tour est aussi connue sous le nom de la Torre de l'Olivera de la Pau (Tour de l’Olivier de la Paix). Un fait curieux : il y a quelques années de cela, il était habituel de voir un nid de cigognes en haut de la tour.

    Une des particularités de cette tour réside dans le fait que depuis le premier étage, il est possible d’accéder grâce à un pont en saillie à une maison ou une masia (ferme traditionnelle en Catalogne) construite postérieurement à la tour. Jusqu’en 1940, des vignes étaient cultivées sur les terrains qui l’entouraient. Actuellement, la masia et la tour se trouvent au milieu d’un grand parc aménagé en espaces verts et forme l’un des endroits les plus anciens du village.

    La Torre dels Encantats a probablement été construite au milieu du XI e siècle. Certains auteurs pensent qu’elle a peut-être été édifiée à partir d’une fortification qui existait déjà à cette époque. Au XVI e siècle, une muraille circulaire a été adossée à la tour, ce qui lui donne encore aujourd’hui sa particularité. Elle était déjà utilisée au XIX e siècle comme une station intermédiaire du réseau des télégraphes optiques.

    L’histoire et le nom de cette tour sont étroitement liés à la légende de Fàtima i Busquets, une légende très populaire de Caldes et divulguée par Joaquim Salarich à la fin du XIX e siècle. Afin que l’on s’en souvienne, ces personnages sont aujourd’hui représentés par les géants du village.

    Autres points intéressants

    1. La rue de Santema et la Fondation Palau

    2. Les bains thermaux

    3. Capella del Remei (Chapelle du Remède)

    4. La Paroisse de Santa Maria

    5. Les tours de vigie

    6. Le vieux centre et le four à chaux

    7. La Capella del Carme et la rue du Callao

    8. La station de train

    9. Caldes et Joan Maragall

    10. La promenade des Anglais

    11. L'Hôtel Colón et les bains de mer

    12. Les moulins

    13. Can Comillas et Can Nadal

    14. Can Vidal, hôtels et auberges

    15. Le Parc de Can Muntanyà

Oficina de Turisme de Caldes d'Estrac
Carrer La Riera, 54
08393 Caldes d´Estrac
Tel. 937 910 588
cdst.turisme@caldetes.cat
 
Horari:
De l'1 d'abril al 30 de setembre, de 9:00h a 14:00h de dimecres a diumenge. La resta de l'any la Fundació Palau ofereix atenció i informació turística de dimarts a diumenge de 10:30h a 14:00h i les tardes de dijous a dissabte de 17:00h a 19:00h
Dilluns tancat.

Informació actualitzada Covid -19 i Viatges a Catalunya